Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 23:54

 

Cinq cents connards sur la ligne de départ
Cinq cents guignols dans leurs bagnoles
Ça fait un max de blairs
Aux portes du désert
Un paquet d'enfoirés
Au vent du Ténéré


J'espère que cette année nous ne laisserons pas des jeunes d'origine africaine s'en prendre à des véhicules sous le nez de leurs propriétaires impuissants ??

Rappelons-nous, l'an dernier, en Guinée, un garçon d'une dizaine d'années avait percuté la voiture d'un des concurrents du Dakar. Par chance, le voyou n'avait pas survécu.

Le lendemain, au Sénégal, un deuxième garçon de 12 ans avait heurté violemment un camion d'assistance. Là aussi, Dieu merci, le vaurien était passé de vie à trépas.

Et l'année d'avant, en 2005, toujours au Sénégal, c'est une Sénégalaise de 5 ans qui s'était précipité haineusement sous la roue arrière d'un camion d'assistance, lequel n'avait dû son salut qu'à la mort de la sauvageonne.

Jusqu'où s'arrêteront-ils !?

 

Qui pourra contester que les familles d'origine africaine ne savent pas éduquer leurs enfants, lesquels sont laissés à eux-mêmes dans les rues !

Je préconise de longue date d'envoyer nos troupes pour imposer le couvre-feu permanent pendant toute la durée du rallye, que les racailles ne viennent pas mettre en péril la sécurité de nos vaillants chevaliers des temps modernes !

 

Cinq cents connards sur la ligne de départ
Cinq cents couillons dans leurs camions
Ça fait un max de blairs
Aux portes du désert
Un paquet d'enfoirés
Au vent du Ténéré

 

Le petit monde qui gravite autour du Paris-Dakar n'a cesse de se justifier par les bénéfices économiques et matériels sur les régions traversées, et de se réclamer du soutien des autorités nationales et locales des pays concernés.

Puisque l'objectif des organisateurs du Paris-Dakar est de rendre service aux populations africaines, pourquoi n'organisent-ils pas une course en VTT avec le même tralala ?
Evidemment, des vrais sportifs, c'est plus dur à trouver que des rouleurs de mécaniques qui se la jouent aventuriers des terres du sud.

Pourtant, nos médias qui nous abrutissent tant et plus avec le Paris-Dakar font par contre bel et bien l'impasse sur l'extraordinaire "Marathon des Sables" dans le Sahara marocain, qui ne dérange rien ni personne, et dont la 22ème édition a lieu en mars prochain.

(http://www.darbaroud.com/fr/html/mds/general/22mds_presentation.php)

 
Ça serait-y une question de sponsors ?..

 

Cinq cents connards sur la ligne de départ
Cinq cents blaireaux sur leurs motos
Ça fait un max de blairs
Aux portes du désert
Un paquet d'enfoirés
Au vent du Ténéré

(Renaud, 1991)

Partager cet article

Repost 0

commentaires